26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 23:00

LE CAFÉ DES VEUVES est un thriller de Geoffroy Koeberléadapté d'une nouvelle de la romancière suédoise Camilla Läckberg. Il traite de la violence conjugale : un thème rarement abordé au cinéma. Le regard de Geoffroy Koeberlé, qui signe aussi l'adaptation, est résolument sensible et traite du quotidien des femmes battues avec intelligence, loin de tout pathos et autres mièvreries. C'est pour cette raison que le Ministère des Droits des Femmes et la Fédération Nationale Solidarité Femmes ont choisi de soutenir ce film produit par Nordin Agency et distribué par Créofilms. 
Carryl Bertet, le DP, a décidé de tourner en RED Scarlet pour être, naturellement, au plus prêt des personnages, interprétés notamment par Maud Forget, Armelle Deutsch et Thierry Raynaud. Les différentes ambiances fixées, l'étalonnage que nous avons réalisé sur ma station DaVinci Resolvea principalement consisté à révéler les zones défavorisées (résultant d'un tournage rapide et compact en décors exigus : chambre, comptoir…), tout en préservant l'intimité des scènes. 
Le film, que les fans peuvent suivre sur sa page Facebook, sera présenté au Short Film Corner de Cannes.

cafeveuves-4pix-ld

LE CAFÉ DES VEUVES ("The Widows Café") is a thriller directed by Geoffroy Koeberlé, based on a short story by the swedish novelist Camilla Läckberg. The story is about spousal violence, a theme rarely tackled in films. Geoffroy Koeberlé's approach, who also signed the adaptation, is resolutely sensible and intelligent, dealing with everyday life of battered women, far from any sickly sentimentality. This is why the Ministère des Droits des Femmes (the Ministry of Women's Rights) and the Fédération Nationale Solidarité Femmes (the Women Solidarity National Federation) decided to support this film produced by Nordin Agency and distributed by Créofilms.
To get naturally closer to the characters, interpreted in particular by Maud ForgetArmelle Deutsch 
and Thierry RaynaudCarryl Bertet, DP, chose to shoot with a RED Scarlet. The different chromatic ambiences being settled, the color-correction we operated on my DaVinci Resolve station, mainly consisted in bringing out darkened zones (resulting from compact equipment in cramped conditions: bedroom, counter…) while preserving the intimacy of the scenes.
Fans can follow the movie on its Facebook page, and it will be projected in Cannes' Short Film Corner.

café-veuves-ld

Partager cet article

Repost 0
Published by isabelle barrière - dans Fiction